Accueil  >  Formations  >  Certification IOMA

Certification IOMA
Interpréter une oeuvre de Musiques Actuelles

Chaque année, l’APEJS, organisme partenaire de la FNEIJMA (Fédération Nationale des Ecoles d’influences Jazz et Musiques Actuelles) forme une vingtaine de musiciens et les accompagne dans leur projet de professionnalisation : Technique instrumentale, culture musicale et connaissance de l’environnement socio-professionnel de l’artiste sont autant d’éléments abordés pour amener le musicien à structurer son projet.

Depuis le 18 Novembre 2020, La certification IOMA (Interpréter une œuvre de musiques actuelles) délivrée par la FNEIJMA est enregistrée au Répertoire Spécifique (RS). Pour en savoir plus rendez-vous sur le site https://www.fneijma.org/ioma/.

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Consolider ou réactualiser les fondamentaux techniques et théoriques nécessaires à l’exercice du métier de musicien des Musiques Actuelles.
  • Optimiser le potentiel artistique afin de structurer un projet musical professionnel.
  • Acquérir le titre “Interpréter une Oeuvre des Musiques Actuelles” (Certificat FNEIJMA), inscrit au Répertoire Spécifique.
  • Permettre d’accéder à d’autres parcours de formation (Conservatoires, CEFEDEM, ESM...). Pour ce faire, les élèves seront présentés au cours de leur cursus au BEM Musiques Actuelles, sanctionnant une fin de 2nd cycle de conservatoire ainsi qu’au CCP Gestion sonore.

LA CERTIFICATION EN QUELQUES CHIFFRES

Taux de satisfaction des stagiaires

2020-2021 : 75,5 %
2019-2020 : 72 %
2018-2019 : 83 %

Validation des UV

2020-2021 : 77% d'UV validés
2019-2020 : 73% d'UV validés
2018-2019 : 59% d'UV validés

2020-2021 : 16 stagiaires en formation
Taux de réussite global : 18,75% des stagiaires en formation
Taux de réussite à l’examen final : 100%

2019-2020 : 20 stagiaires en formation
Taux de réussite global : 10% des stagiaires en formation
Taux de réussite à l’examen final : 33%

2018-2019 : 14 stagiaires en formation
Taux de réussite global : 10% des stagiaires en formation
Taux de réussite à l’examen final : 100%

Contenu de la formation

Les cours se déroulent sur une amplitude horaire moyenne de 22h/hebdomadaire réparties sur 30 semaines. Chaque stagiaire a un emploi du temps adapté à la pratique instrumentale ou vocale choisie. Les vendredi sont principalement réservés aux différents stages et interventions programmées tout au long de l’année (modules socio-pro, masterclass, gestion des risques etc…)

L’Apejs est installée dans la Cité des Arts de Chambéry. Le bâtiment est soumis au rythme scolaire, par conséquent les cours n’ont pas lieu durant les vacances de la zone A. En revanche, il est possible d’accéder aux salles sur l’une des deux semaines de vacances suivant les horaires définis par le conservatoire.

Cours d’instrument ou chant (1h à 2 élèves)
30 h
Atelier polyrythmie selon niveau
30 h
Interprétation
30 h
Formation Musicale selon niveau
60 h
Atelier déchiffrage
60 h
Cours de culture
30 h
Cours d' Instrument complémentaire
11 h
MAO-Informatique Musicale
15 h
Atelier répertoire IOMA
60 h
Son et enregistrement
6 h
Module Communication
6 h
Module Gestion des risques*
18 h
Gestion corporelle (rdv individuel)
1,5 h
Module Environnement socio professionnel
36 h
Masterclass
18 h
Module complémentaire
30 h
Evaluations
22 h
Suivi pédagogique
30 h
Stage en entreprise (selon OPCO)
0 / 35 h

 

* À l’issue du module de formation, les stagiaires passeront le Certificat de Compétences Professionnelles (CCP) en gestion sonore du spectacle (agrément de la Commission Paritaire Nationale Emploi Formation Spectacle Vivant). En partenariat avec Agi-Son, cette certification délivrée par le CPNEF-SV a pour objectifs de comprendre le fonctionnement l’usure et les limites de l’oreille humaine, d’apporter des éléments de connaissance sur les interrelations entre les évolutions artistiques, techniques des expressions musicales et les risques auditifs…

Pour plus d’informations sur le CCP Gestion sonore : https://www.cpnefsv.org/formations-agreees/ccp-certificats-competences/ccp-gestion-sonore

INFORMATIONS IOMA

La formation IOMA se déroule entre le 20 septembre 2021 et le 25 juin 2022
(l’examen IOMA se déroulera entre le 3 juin et le 8 juillet 2022)

 

Durée : 673 heures en centre (+ 35 heures en entreprise selon OPCO). Le nombre d'heures est susceptible de varier suivant les blocs de compétences choisis pour le stagiaire.

Public : instrumentistes et chanteurs, ayant un niveau correspondant à plusieurs années de pratique régulière, une expérience de jeu en groupe, une pratique de la scène ainsi qu’une culture générale de niveau seconde de l’Éducation nationale ou équivalent. Nombre de places limité.

Pré-requis : Être retenu après l’audition et l’entretien d’entrée en formation.

INSCRIPTIONS

Date de dépôt des dossiers avant le 24 juin pour les entretiens/auditions du 5 juillet 2021,
Date de dépôt des dossiers avant le 16 août pour les entretiens/auditions du 23 août 2021.
Après dépôt des dossiers, les candidats recevront une convocation pour l’audition qui se déroulera à l'APEJS, Cité des Arts, Jardin du Verney, 73000 Chambéry (renvoi hyperlien vers infos pratiques “se rendre a l’apejs” ?). Le jury sera composé de membres de l'équipe pédagogique et du directeur de la structure.

AUDITION D'ENTRÉE

Sur convocation, les candidats seront invités à présenter au jury un programme musical d'une quinzaine de minutes sous forme libre de présentation (accompagné.e, en solo ou sur playback).

A l’issue de cette audition, un entretien avec le jury aura lieu. Le stagiaire sera questionné sur son parcours antérieur, ses projets et ses motivations à intégrer la formation.

Les candidats passeront également un test théorique de formation musicale sur table et à l’oral (solfège et ear training).

EVALUATIONS

Les stagiaires sont évalués tout au long de l’année (tests d’entrée, évaluations à mi- parcours). Dans ce cadre, ils sont également présentés à l’épreuve d’admissibilité qui déterminera leur capacité à se présenter aux épreuves finales. L’admissibilité se déroule en deux étapes : une partie pratique (repiquage, déchiffrage, exécution d’un morceau libre puis exécution d’un morceau imposé), et une partie écrite (culture et formation musicale).

VALIDATION DE LA FORMATION :

  • Attestation de fin de formation
  • Présentation* à la certification IOMA délivrée par la FNEIJMA (Arrêté du 4 mars 2021, publié au Journal Officiel du 21 mars 2021 portant enregistrement au Répertoire Spécifique. Enregistrement pour cinq ans, sous l’intitulé « Interpréter une Œuvre de Musiques Actuelles » avec effet au 18 novembre 2020, jusqu’au 18 novembre 2025.)

* La présentation du titre est proposée aux stagiaires en fonction de leur réussite à la phase d’admissibilité de l’examen.

Plus d’informations sur la certification :
https://www.fneijma.org/ioma/
https://www.francecompetences.fr/recherche/rs/5296/

COÛT ET FINANCEMENT

Tarif de l'année 2021/2022 : 6400 €
avec possibilité de prise en charge totale ou partielle selon situation du candidat et capacité de financement des différents financeurs

FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE - CERTIFICATION IOMA Les conditions de financements et leurs modalités diffèrent suivant votre situation :

Si vous êtes étudiant ou jeune de moins de 26 ans :

Après prise en charge par la Région Auvergne Rhône-Alpes, la somme restante à charge pour les stagiaires représente 2030€/an (concernant les critères et les profils de stagiaires concerné(e)s, nous contacter).

Vous pouvez contacter la Mission Locale de votre lieu de résidence, sous condition de ressource : possibilité de bénéficier d'un Fond d'Aide aux Jeunes - FAJ, ou Garantie Jeune et Accompagnement possible CEP.

Demandeur d’emploi indemnisé : Pôle Emploi maintient l’allocation chômage et peut accorder selon les profils une Aide Individuelle à la Formation (AIF).

Si vous bénéficiez du RSA, adressez-vous à votre référent social. Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre Pôle Emploi.

Si vous êtes salariés (secteur privé) :

Le Plan de développement des compétences à l’initiative de l’entreprise permet aux salarié·e·s de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur financées par l’OPCO de référence de l’employeur.

Compte personnel de formation (CPF) à l’initiative du.de. la salarié.e Le Compte personnel de formation permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation, mobilisables tout au long de sa vie professionnelle.
Les formations accessibles sont les actions de formation sanctionnées par : Les certifications professionnelles enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Les attestations de validation de blocs de compétences, Les certifications et habilitations enregistrées au répertoire spécifique (dont CléA) ou enregistrées à la CNCP avant le 1er janvier 2018, Les actions de validation des acquis de l’expérience (VAE), Les bilans de compétences, Les actions de formation, accompagnement, conseil, dispensées aux créateur.rice.s/ repreneur.euse.s d’entreprises. A noter : les certificats de qualification professionnelle (CQP) ne sont plus éligibles au Compte personnel de formation (CPF), lorsqu’ils ne sont pas par ailleurs inscrits au RNCP. moncompteactivite.gouv.fr

Projet de transition professionnelle (PTP) ou CPF de transition professionnelle : Le projet de transition professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation permettant aux salarié.e.s souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Le projet de transition professionnelle peut être utilisé pour financer des formations certifiantes, éligibles au compte personnel de formation (cf. liste ci-dessus). moncompteactivite.gouv.fr

Accompagnement possible CEP

Si vous êtes intermittent.e.s du spectacle ou bénéficiaire de droits Afdas :

Le plan de développement des compétences des intermittent.e.s du spectacle de l’AFDAS permet de financer, sous conditions, des actions d’adaptation, de développement des connaissances, ou de perfectionnement. Pour bénéficier d'un financement dans le cadre du plan de développement des compétences, vous devez justifier d'une ancienneté professionnelle de deux ans, et d'un volume d'activité (nombre de jours ou cachets) minium sur les deux dernières années : - Artistes interprètes, musiciens : 48 - Techniciens du spectacle vivant, metteurs en scène et réalisateurs : 88 - Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel : 130
https://www.afdas.com/particuliers/services/financement/intermittents

AUDIENS (Caisse de retraite, de prévoyance et d’action sociale des artistes/technicien.ne.s) peut contribuer au financement de la formation pour les intermittents inscrits comme demandeur d’emploi cotisants de l'Alliance Professionnelle Retraite - Section Culture et Communication. audiens.org –
Tél : 0 811 655 050 ou 0 173 173 712.

Si vous êtes affilié à une société civile de perception et de répartition des droits (SACEM, ADAMI, SPEDIDAM, etc.), des financements sont possibles. Renseignements disponibles auprès de chaque société de perception et de répartition des droits.
Accompagnement possible CEP

Si vous êtes travailleur handicapé :

Reconnu par la MDPH (0 899 63 20 48), adressez-vous à l’AGEFIPH (0 800 11 10 09 - N° Vert), ou à Cap Emploi (https://www.capemploi-73-74.com) , à Pôle Emploi ou encore à Mission Locale pour les moins de 26 ans.

Si vous êtes Artiste auteur.rice et ou compositeur.rice :

Le droit à la formation professionnelle des artistes auteur.rice.s (parolier·ère·s, compositeur·rice·s, réalisateur·rice·s, plasticien·ne·s, auteur·rice·s, chorégraphes, scénaristes...) est géré par l’Afdas. Tous les auteur·rice·s affilié·e·s à l’Agessa ou ayant cumulé au moins 9 000 euros de droits d’auteur au cours des trois dernières années peuvent bénéficier d’une prise en charge du coût de leur formation.
https://www.afdas.com/particuliers/services/financement/artistes-auteurs

Si vous êtes affilié à une société civile de perception et de répartition des droits (SACEM, ADAMI, SPEDIDAM, etc.), des financements sont possibles. Renseignements disponibles auprès de chaque société de perception et de répartition des droits.
Accompagnement possible CEP

Si vous êtes sans emploi :

CPF : Pour qu’une formation soit éligible au Compte personnel de formation des demandeur.euse.s d’emploi, une alternative aux formations certifiantes citées (liste ci- dessous), est qu’elle soit sélectionnée dans les appels d’offre des régions, de Pôle emploi ou de l’Agefiph (pour les personnes handicapées) pour des formations concourant à l’accès à la qualification des personnes à la recherche d’un emploi. [Article L.6323-6 I. et II]
Accompagnement possible CEP

Si vous êtes travailleur.euse.s indépendant.e.s

Pour les travailleur·euse·s indépendant·e·s, membres des professions libérales et des professions non- salariées, leurs conjoint·e·s collaborateur·rice·s, les droits du Compte personnel de formation (CPF) seront alimentés une première fois en 2020, au titre des activités professionnelles accomplies en 2018 et en 2019.
Accompagnement possible CEP

Si vous êtes agent·e·s public·que·s et agent·e·s consulaires

Consultez le site de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP).

 

Focus sur le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP)

Le CEP est un service d‘accompagnement personnalisé et gratuit. Il est accessible à toute personne active, en emploi ou sans emploi. Cinq opérateurs se chargent du conseil en évolution professionnelle pour vous accompagner et monter votre projet de formation. Vous pouvez prendre rendez-vous pour un entretien gratuit et confidentiel auprès de :

  • Afdas (professionnel.e.s, en activité ou non, des secteurs de la culture, des médias, des sports, des loisirs)
  • Pôle Emploi
  • Cap emploi (pour les professionnel.le.s en situation de handicap)
  • Apec
  • Fongecif
  • Mission locale (pour les 16/25 ans)